Comment j’ai appris ma grossesse #2

Je ne sais pas si ce sont les hormones qui jouent mais je prends de plus en plus de plaisir à écrire lorsque je suis enceinte. Je vous avais d’ailleurs raconté comment j’avais appris ma première grossesse (je me lançais tout juste dans la blogosphère!) et parfois je me surprends à relire ces articles par pure nostalgie. Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que je suis enceinte de notre deuxième bébé mais je n’ai jamais raconté comment je l’ai appris. Alors comme pour ma première, et pour ne rien oublier, voici comment j’ai appris cette belle surprise.

Cette nuit du 28 août je rêve que j’apprends que je suis enceinte, ça semblait si réel. J’étais censée avoir mes règles à chaque fin de mois (à partir du 27 pour être précise). Je me réveille à 4h du matin perplexe en me disant que c’était sûrement mon désir de voir notre famille s’agrandir mais c’était bizarre je ne sais pas ce qu’il m’a pris, je décide de faire un test. Négatif (sans surprise). Je me recouche et je continue ma vie les prochains jours en attendant mes règles.

Le lundi 3 septembre, je me lève barbouillée. J’ai mal au ventre mais je vais tout de même au travail (et c’est la dèche niveau congés et RTT alors pas le choix). J’arrive toute blanche, impossible de parler, j’avais qu’une envie : vomir et c’est ce que j’ai fais. Je descends à la pharmacie prendre des médicaments car compte tenu de tous mes symptômes c’est une belle gastro ! J’envoie même une photo des toilettes du travail à mes amies sur notre groupe Whatsapp (oui, nous sommes très proches) qui aussitôt me demandent si je suis enceinte. Je leur réponds que bien évidemment que non au vu du test négatif fait il y a une semaine. Je rentre à la maison en fin de matinée, je vomis encore, bref j’étais au plus mal… Toute l’après-midi je gémis de douleur et multiplie les A/R aux toilettes. J’avais qu’une peur que Nadir et Eden attrape cette foutu gastro, comme c’est contagieux… le premier jour d’adaptation à la crèche d’Eden est le lendemain je m’en serais voulu de louper ça ou de lui faire rater par ma faute si jamais il tombait malade. C’était si important pour moi. Je me suis forcée à être disponible comme d’habitude pour mon fils le soir (dîner, bain, coucher…) même si le corps tenait peu ça me fesait penser à autre chose que d’être cloîtrée au lit.

Le lendemain je vais mieux mais toujours mal au ventre (digestif) je n’avais quasi rien mangé depuis la veille ! La journée passe (adaptation à la crèche le matin – travail l’après-midi) je rentre et je me couche. La grand-mère de mon mari lui dit que comme j’étais malade c’était peut-être une grossesse, ce qui finit finalement par me faire cogiter tout de même.

Ce mercredi 5 septembre, je me réveille plus tôt que d’habitude. Je repense à mes règles qui devaient arriver mais qui ne sont toujours pas là et je n’ai pas l’impression qu’elles vont arriver (j’ai juste légèrement mal à la poitrine mais pas de tiraillements dans les reins comme d’habitude avant qu’elles débarquent) mais le test la semaine dernière indiquait négatif… ça servait à quoi d’en faire un autre ? Je ne suis pas enceinte dans tous les cas. Mais je ne sais pas… un pressentiment. J’en fais un quand même puis là… 2 barres. Positif… je ne comprends pas. Éden se réveille, me rejoint dans les toilettes (on est jamais tranquille étant maman) je lui tends le test de grossesse, un peu sonnée, je m’étais pas préparer à l’annoncer comme ça à mon mari mais j’ai demandé à mon fils de 2 ans de l’apporter à mon mari, encore au lit. Heureux, mais je lui ai quand même dit de ne pas se projeter car peut-être la marque du test (la même que la semaine d’avant) n’était pas fiable car j’avais fais un test qui s’etait révélé négatif il y a quelques jours. Je lui dis d’attendre la fin de journée et que j’allais acheter un test Clearblue digital après le travail.

J’arrive à la maison le soir et je m’empresse de réaliser le test que je venais d’acheter. Même résultat, l’écran affiche « enceinte de 2-3 semaines »

68C0CBAD-6875-4BC4-B3E1-652969EC2329.jpeg

J’ai eu beaucoup de mal à y croire. sur le moment.. j’ai même tout retardé (de la prise de sang jusqu’à mon rendez-vous chez mon genyco) mais une fois que j’ai entendu son petit cœur battre à l’échographie lors de mon premier rendez-vous je me suis tout de suite sentie maman une seconde fois et mon petit cœur s’est immédiatement gonflé d’amour pour ce petit pois aperçu à l’écran. C’est reparti pour l’une des plus belles aventure de la vie… Porter la vie et vivre une seconde grossesse.

5 commentaires sur « Comment j’ai appris ma grossesse #2 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s