Bilan du premier trimestre de grossesse #2

Lorsque j’ai appris cette deuxième grossesse, je n’avais eu aucun symptôme les premiers jours. Tant mieux, je me suis dis que cela se déroulerait comme pour la première grossesse, sans nausées ni vomissements. N’ayant jamais connu ces « aléas » je ne me suis pas plus posée de questions et ça m’allait très bien.

Puis les choses se sont corsées, je dirais vers 1 mois et demi de grossesse avec mes premières nausées. Et non pas dès le matin au réveil, mais bien tout au long de la journée avec une amplification en fin de journée, causée probablement par la fatigue. J’avais juste besoin d’une sieste mais avec le travail, impossible. Il fallait en plus assurer car le mois de septembre était très dense au bureau (on prépare déjà Noël dans la presse) Je me suis pas sentie aussi fatiguée que pour ma première grossesse par contre mais clairement, ces nausées m’ont gâchés mes premières semaines. Elles se sont estompées au fur et à mesure vers la fin du premier trimestre.

J’ai donc demandé conseils à des insta’mamans, devenues maintenant des amies, qui étaient dans la confidence (Farah et Iptissem) qui m’ont donné des conseils et en fouillant un peu sur internet et WeMoms, j’ai aussi trouvé quelques astuces qui m’ont bien aidé :

  • Manger en petite quantité tout au long de la journée. Dans tous les cas je ne pouvais pas finir mes repas alors j’espaçais et c’est vrai que ça a fonctionné d’avoir toujours le ventre rempli (mais pas trop non plus). Par contre la balance a moins fait la maligne puisque j’ai pris 4kg. Je suivais entièrement mes envies, j’étais suffisamment mal pour me priver.
  • Maternov, ce sont des gélules à base de gingembre à prendre deux fois par jour, idéalement avant les repas. Le gingembre n’est pas conseillé tout au long de la grossesse, même si ça calme les nausées il ne faut pas en abuser. C’est pourquoi ces gélules sont là juste dose qu’il faut respecter car jetais à deux doigts d’acheter un lot de sachets de gingembre dans un restaurant japonais (vous savez ce que l’on sert avec les sushis ?)
  • Boire de l’eau avec du citron/jus de citron lorsque je sentais que j’allais vomir. J’avais une petite bouteille de jus de citron posée sur mon bureau au travail avec une bouteille d’eau. Dès que je sentais que ça allait mal, je versais quelques gouttes dans un verre d’eau et je buvais immédiatement quelques gorgées.

Ensuite les premiers mois de grossesse, on a qu’une envie c’est de le crier sur tous les toits. Alors gérer une grossesse au travail, dans la plus grande discrétion, c’est assez compliqué, surtout quand nous sommes dérangées par des nausées ou autre. Je n’ai pas été concernée pour ma première grossesse alors c’était vraiment nouveau pour moi. Pour commencer, le fait de ne pas pouvoir en parler ouvertement (on déjeune souvent tous ensemble entre collègues). Alors oui, certains collègues plus proches étaient dans la confidence mais il fallait faire attention à chaque fois et ce n’était pas évident. Tout comme la façon de m’habiller… mon ventre a grossi deux fois plus vite que pour ma première grossesse. Du coup j’ai dû ranger tous les jeans taille haute que j’adorais porter pour des pulls ample, des jupes taille haute, des robes larges… j’avais vite fait le tour de ma garde robe ayant fait un tri considérable lors de mon déménagement. Je ne pouvais pas prendre le risque de porter des vêtements de grossesse et qu’on remarque directement ma grossesse à cause de ça. J’ai commencé à opter pour des pantalons de grossesse dès que je l’ai annoncé à mes supérieurs (plus tôt que pour ma première grossesse). D’ailleurs pour la petite anecdote, mon ventre a grossi d’un coup dès que je l’ai annoncé, le jour même on me laissait la place dans le métro !

J’ai eu une peau acnéique anormale mais ça je m’en rappel que c’était passé vers le deuxième trimestre lors de ma première grossesse (je vous parlais Avantages et Inconvénients ici mais avec cette deuxième grossesse, des choses vont peut-être changer…)

Et pour finir… connaissant déjà le bonheur d’avoir ressenti un premier bébé bouger dans mon ventre, je n’avais qu’une hâte… le sentir ! Pour la première grossesse, on ne sait pas ce que c’est alors même si j’avais hâte, je dirais que j’étais moins impatiente car je ne connaissais pas cette sensation. Je ne pouvais pas apprécier quelque chose que je n’avais jamais connu auparavant. Lors d’une deuxième grossesse, c’est différent. Je n’ai jamais été aussi pressée de le sentir car pour moi ces mouvements dans le ventre rassurent sur le fait que bébé va bien… je m’inquiétais encore plus pour un rien alors que je ne suis pas du genre à stresser rapidement. De plus, je pensais le sentir beaucoup plus tôt que pour mon premier et finalement j’ai senti juste une semaine avant les premiers coups, à 18SA.

En bref… ce premier trimestre avec la fatigue (cumulée à celle de s’occuper d’un enfant d’à peine 2 ans) n’a pas été de tout repos et pour être honnête, j’avais hâte qu’il passe assez vite, tout comme ces nausées !

6SA (à gauche) – 14SA (à droite)

Je vis un deuxième trimestre beaucoup plus épanouie avec un bébé qui gigote beaucoup et prend de plus en plus de place dans mon ventre que j’adore voir s’arrondir. Je savoure désormais encore plus cette grossesse (qui sera peut-être la dernière ? Seul dieu sait…) Rendez-vous dans quelques semaines pour le bilan du deuxième trimestre de grossesse où je vous annoncerais probablement son petit secret par la même occasion !

2 commentaires sur « Bilan du premier trimestre de grossesse #2 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s